Mincir : mythes et réalités

#zobraz-nejctenejsi#

Mincir est un plaisir


Beaucoup de gens cherchent la meilleure méthode pour mincir. Ce n’est pas toujours aussi facile qu’on l’imagine. C’est même encore plus compliqué quand on entend des conseils « certifiés » qui n’aident pas vraiment. Quels sont les plus grands mythes liés aux régimes, ceux qu’il vaut mieux éviter ?

Mythe n°1 : Le poids ne ment pas

Mythe n °2 : Je vais prendre du poids en mangeant de la graisse

Mythe n° 3 : Vous voulez mincir ? Faites du fitness !

Mythe n° 4 : Vous mangez après 18h ? Vous ne pourrez pas mincir ? Faites du fitness !

Mythe n° 5 : Les protéines endommagent mon foie

Mythe n° 6 : La diète est une alimentation saine

Mythe n° 7 : Le beurre dans le café est bon pour la santé

Mythe n° 8 : Les huiles végétales sont mauvaises pour votre santé

Mythe n° 9 : Être vegan est bon pour la santé

Mythe n° 10 : Pour perdre du gras, ne mangez que 800 calories par jour

Mythe n° 11 : Il existe des bons et des mauvais aliments

Mythe n° 12 : Je brûle les graisses plus vite quand je transpire beaucoup à l’entraînement

Mythe n° 13 : Votre poids définit votre personnalité et votre valeur

Mythe n° 14 : Si je ne bois que des jus, je mincirai

Mythe n° 15 : Les noix sont bonnes pour les régimes

Mythe n° 16 : Le lait dans le café est mauvais pour la santé

Mythe n° 17 : Si je suis toujours un régime low-carb, je resterai mince

BONUS EN CONCLUSION : Mythes et réalités du régime cétogène 

Mythe n° 1 : Je ne mange que des protéines toute la journée

Mythe n° 2 : Vous avez toujours faim quand vous êtes en cétose

Mythe n° 3 : Le régime cétogène est dangereux pour le foie et les reins

Mythe n° 4 : Les boissons protéinées ne sont que pour les sportifs

Mythe n° 5 : Vous subirez un effet yo-yo après votre régime

Mythe n° 6 : Je devrai toujours manger ainsi

Mythe n° 7 : La longue préparation des repas ne vous ralentit pas

Mythe n° 8 : Le redoutable effet yo-yo

Mythe n°1 : Le poids ne ment pas

Le plus souvent, nous suivons l’évolution de notre régime en montant sur la balance. Mais celle-ci peut nous tromper. Le poids d’une personne n’est pas formé que de graisse. Il comprend aussi les muscles, de l’eau, la nourriture que vous avez mangée, et bien souvent vos vêtements. Votre poids peut fluctuer pour cette raison. Essayez de vous mesurer plutôt que  vous peser et prenez vos progrès en photo. À court terme, les photos et les centimètres sont des instruments de mesure bien plus précis et ils vous montrent un véritable progrès. 


Mythe n° 2 : Je vais prendre du poids en mangeant de la graisse 

Le gras est le nutriment le plus calorique, avec 9 calories par gramme. On la considère comme l’aliment à cause duquel vous aurez plus de graisse. Mais manger de la graisse ne fait pas grossir en soi. C’est même l’inverse : vous pouvez manger de la graisse et vous mincirez. Le focus doit être plutôt mis sur les calories globales. Comme pour les sucres, il n’existe aucune étude vérifiée qui montre la corrélation entre une alimentation riche en graisse et la prise de poids. Une telle alimentation peut compliquer le contrôle de l’apport calorique, mais elle n’entraîne pas automatiquement une prise de poids. 

Mythe n° 3 : Vous voulez mincir ? Faites du fitness ! 

Les salles de sport sont devenues synonymes d’efforts pour un régime réussi. Mais même si le fait d’être entouré d’inconnus qui cherchent à repousser leurs limites peut aider, les activités physiques ciblées avec précision ne garantissent pas une perte de poids. Une autre activité physique qui vous plaira plus et que vous serez capable de réaliser plus souvent peut être aussi efficace. Il suffit de 15 minutes par jour au début, puis d’augmenter la durée petit à petit. Vous pouvez commencer par marcher à chaque fois que vous le pouvez, ou de prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur. Les effets seront bientôt visibles, et sans soulever des haltères. 

Entraînement à la salle de sport

Mythe n° 4 : Vous mangez après 18h ? Vous ne pourrez pas mincir !

Il n’existe aucune donnée scientifique prouvant que vous ne pouvez pas métaboliser la nourriture la nuit, ni que ce que vous mangez tard le soir se transforme en graisse car vous ne brûlez pas de calories ensuite. Le métabolisme ne s’arrête pas d’un seul coup et ne change pas en cours de journée. Vous pouvez manger après 18 heures sans prendre de poids, mais là encore ce qui compte c’est la quantité de calories consommées dans la journée. Si vos grignotages nocturnes sont riches en calories, il serait peut-être bon d’y réfléchir. Mais rien ne vous oblige à les abandonner : il suffit de les modifier pour consommer moins de calories. 

Mythe n° 5 :  Les protéines endommagent mon foie

Il est surprenant de constater à quel point ce mythe est ancré dans nos habitudes. Il n’existe pour l’heure aucune preuve scientifique étayée qui confirmerait la théorie selon laquelle un fort apport en protéines ou bien la consommation de protéines en poudre endommageraient le foie ou les reins. Un apport suffisant en acides aminés essentiels, que l’on trouve notamment dans les protéines de lactosérum, est au contraire important pour la régénération de l’organisme, et principalement du tissu hépatique.  Dans le cas où votre foie n’est pas en parfaite condition, vous pouvez subir une dégradation accrue des protéines (aussi appelée catabolisme protéique), et dans cette situation est il capital d’augmenter l’apport en protéines dans votre alimentation. Le scénario inverse intervient en cas de cirrhose du foie et de hausse du taux d’ammoniac. Dans ce cas, il est recommandé de limiter ses apports en protéines. En conclusion, si vous êtes en forme, si vous faites du sport et si vous mincissez ou cherchez à augmenter votre masse musculaire, vous n’avez pas à craindre d’augmenter vos apports en protéines aux doses recommandées. 

Mythe n°6 : La diète est une alimentation saine

Voici un mythe profondément enraciné dans l’inconscient collectif. Il est nécessaire de le rectifier. Une alimentation saine se définit par la consommation de fruits, de légumes, de céréales complètes, de viande maigre, de noix, de graines, etc. A l’opposé, les viandes en sauce, les beignets, le chocolat et bien d’autres sont considérés comme des aliments malsains. Quand nous voulons nous débarrasser des kilos en trop, changer d’alimentation ne suffit pas. Il est également nécessaire de réguler les quantités. Par exemple, il ne suffit pas de changer du chocolat au lait par du chocolat noir, ou bien une pâte à tartiner au chocolat par du beurre de noisette. Tout ce qui est considéré comme plus adapté à la perte de poids n’est pas forcément moins riche en calories. 

L’alimentation bio est à la mode

Mythe n° 7 : Le beurre dans le café est bon pour la santé

Vous aussi, vous avez entendu parler du « café bulletproof »? C’est un café dans lequel on ajoute un peu de beurre. C’est censé donner à l’organisme de l’énergie pour plusieurs heures (d’où son appellation « bulletproof »), encourager la réflexion et aider à brûler les graisses. Parmi toutes les informations erronées qui circulent à ce sujet, c’est l’une des plus surprenantes. Les affirmations de ce genre relèvent de la pseudoscience. Ajouter des centaines de calories à une boisson que vous buvez en quelques minutes est un non-sens. Quant à l’énergie apportée, elle est due en grande partie à la caféine. Si vous voulez mincir, vous devriez plutôt envisager des variantes moins grasses que l’ajout de beurre dans votre café. Vous pouvez verser du lait écrémé à la place du lait entier pour agrémenter votre latte, ou bien remplacer le Coca-Cola classique par sa version sans sucre si vous ne pouvez pas vous passer de ce soda. 

Mythe n° 8 : Les huiles végétales sont mauvaises pour votre santé

Beaucoup d’aliments sont considérés à la fois comme bénéfiques et nocifs pour la santé. C’est notamment le cas des huiles végétales. Certains gourous de la santé refusent de les nommer en raison de leur supposée nocivité. Les huiles végétales peuvent pourtant être bénéfiques pour la santé cardiovasculaire, grâce aux acides gras non saturés qu’elles contiennent. 

Mythe n° 9 : Être vegan est bon pour la santé

Les fervents défenseurs d’une alimentation totalement végétale affirment que leur mode de vie est le meilleur pour la santé. Si vous avez jusqu’alors consommé des aliments d’origine animale de mauvaise qualité, il est vrai que le passage à un régime vegan devrait vous être bénéfique. Mais il est important de savoir que les aliments d’origine animale sont pleins de vitamines et de minéraux. Si vous les supprimez totalement et les remplacez par une alimentation vegan, vous perdrez des nutriments importants pour votre santé, et les produits végétaux ne remplacent pas tous les remplacer. Il est souvent nécessaire de prendre des compléments alimentaires. 

Mythe n° 10 : Pour perdre du gras, ne mangez que 800 calories par jour

Le régime qui se concentre sur la consommation de 800 calories par jour au maximum est très discuté. Mais un tel apport calorique est nettement insuffisant. Vous pouvez mincir même avec un fort apport en calories. Cette approche est non seulement irréaliste – chaque personne a besoin d’un apport calorique différent – mais aussi insoutenable à long terme. En suivant ce précepte, vous vous sentiriez fatigué(e) après quelque temps. Et vous ne pourrez pas échapper à la sensation de faim. 

Mythe n° 11 : Il existe des bons et des mauvais aliments

Nous nous sommes habitués à diviser les aliments en deux catégories : ceux qui nous rendent en bonne santé, et ceux qui, à l’inverse, nous font grossir ou provoquent des maladies. Cette attitude peut au final dégrader votre santé mentale. Contrairement aux craintes populaires, il n’existe aucun aliment qui peut vous rendre malade ou vous guérir dans le cas contraire. De nouveau, le plus important est la quantité de calories et de nutriments que vous consommez. À l’inverse, croire que certains aliments sont malsains conduit à un sentiment de culpabilité lorsque l’on ne résiste pas à la tentation, ce qui est également mauvais pour la santé mentale. Et plus vous vous interdirez de manger certains aliments, plus vous aurez envie de les manger. N’hésitez donc pas à ajouter quelques produits peu nutritifs à une alimentation saine, car vous vous ferez plaisir. C’est la seule façon d’apaiser le tourbillon émotionnel lié au sentiment de culpabilité ou de honte que vous pouvez ressentir quand vous mangez un produit « interdit ». 

Mythe n° 12 : Je brûle les graisses plus vite quand je transpire beaucoup à l’entraînement

Pour faire du sport, je m’habille chaudement et je n’hésite pas à accumuler les épaisseurs, car plus je transpire, plus je mincis vite. N’est-ce pas ? En fait, la transpiration a pour but de refroidir le corps. La quantité de transpiration de chacun est liée à de nombreux facteurs tels que la génétique, la température ambiante et celle de l’organisme, le niveau d’entraînement, l’intensité de l’exercice… Si la quantité de calories brûlées était liée aux millilitres de sueur transpirés, faire du sport dans le froid n’aurait plus aucun intérêt. Et au lieu d’aller courir, nous passerions tous notre temps dans un sauna. Ce que nous transpirons n’est pas de la graisse, mais de l’eau. Pour cette raison, il est important de ne pas oublier de s’hydrater régulièrement avant, pendant et après une activité physique et de ne pas négliger l’apport en minéraux. 

Mythe n° 13 : Votre poids définit votre personnalité et votre valeur

Vous ne devriez pas croire que votre poids vous définit en tant que personne ou bien délimite ce que vous pouvez faire dans votre vie. La vérité est qu’un régime ne fait pas automatiquement de vous une bonne personne. Et ce même si la société nous affirme que vous serez une « meilleure personne » si vous vous débarrassez des kilos en trop. Mais le régime n’est qu’un changement physiologique, qui ne change pas ce que nous pensons ni notre caractère. 

Mythe n° 14 : Si je ne bois que des jus, je mincirai

Bien que les jus puissent être composés à 100 % de fruits et être une source importante de vitamines et de minéraux, ils ne sont pas totalement inoffensifs. Savez-vous combien d’oranges faut-il presser pour remplir un seul verre ? Vous ne pourriez pas les manger en deux jours. De plus, les jus bio ou bien fraîchement pressés et sans pulpe sont faibles en fibres et contiennent plus de sucre qu’un soda comme le Fanta. Pour mincir, mieux vaut limiter sa consommation de jus et les garder pour le petit-déjeuner. Et si vous mangez suffisamment de fruits et de légumes, les jus de fruits sont inutiles. 

Jus de fruits frais

Mythe n° 15 : Les noix sont bonnes pour les régimes

Grignotez quelque chose et restez en bonne santé. Bien sûr, une poignée de noix constitue un excellent goûter, MAIS attention ! Les noix contiennent principalement du gras, et vous devez en limiter les quantités pour rester en bonne santé. Si vous en mangez un sachet complet, vous grignoterez environ 2000 kj. Et cette mauvaise nouvelle s’applique aussi au beurre de noisette, et aux pâtes à tartiner de toutes sortes. Vous n’étalez pas forcément de l’huile de palme sur votre pain, mais cela revient au même au niveau calorique. 

Mythe n° 16 : Le lait dans le café est mauvais pour la santé

Évidemment, si vous cherchez à réduire votre apport calorique, il vaut mieux boire un expresso qu’un americano. Mais si vous ajoutez du lait dans votre café, votre boisson ne contient le plus souvent que 150 calories. C’est loin d’être catastrophique, et cela vous permet en plus d’éviter un trop plein d’acidité dans votre estomac. Notez toutefois que la caféine empêche l’absorption du calcium par l’organisme. Le latte ou le cappuccino ne peuvent ainsi pas être comptés dans l’apport en produits laitiers. 

Mythe n° 17 : Si je suis toujours un régime low-carb, je resterai mince

Un mode de vie dans lequel vous réduisez au minimum le sucre et les édulcorants à base de sucre est une bonne chose en soi. Cela vous apprend notamment à penser à la variété de consommation de fruits et de légumes, mais aussi à manger des repas réguliers et des aliments de qualité. En revanche, il est impossible de vivre totalement sans sucre, car vous manqueriez alors de fibres. De toute façon, votre corps ne grossit pas à cause des glucides mais à cause de l’excès d’énergie que vous n’utilisez pas. 

Bonus en conclusion : Mythes et réalités du régime cétogène

Beaucoup de gens ignorent tout du régime cétogène. Cette méconnaissance entraîne bien souvent une crainte, qui ne se base pourtant sur aucun argument tangible. Nous avons donc résumé huit mythes qui sont souvent associés aux régime hypocaloriques. Examinons ensemble ces affirmations à propos des régimes protéinés, ou cétogènes. Certaines pourraient vous surprendre. 

Mythe n° 1 : Je ne mange que des protéines toute la journée.

Notre corps a besoin de tous les nutriments, notamment les sucres, les graisses et les protéines. Si par miracle nous ne mangions que des protéines et aucun autre nutriment, notre organisme et notre esprit seraient pas en mesure de fonctionner longtemps. Même notre cerveau a besoin de sucre pour fonctionner, et l’apport quotidien ne doit pas descendre en dessous de 50 g. Un régime protéiné bien préparé prend cela en compte, et pour cette raison les experts recommandent de suivre un régime spécifique seulement pendant quelques semaines et non toujours. L’apport en nutriments se rééquilibre petit à petit pour revenir à la normale.  

Mythe n° 2 : Vous avez toujours faim quand vous êtes en cétose

L’un des grands avantages du régime cétogène est que vous n’avez pas faim et vous avez toujours assez d’énergie. En état de cétose, vous obligez simplement votre organisme à puiser son énergie dans votre masse graisseuse. Il vous suffit de prendre un rapide cocktail et vous n’avez plus faim. Le régime protéiné, comme on appelle parfois le régime cétogène, vous permet de perdre rapidement du poids sans avoir faim. 

Mythe n° 3 : Le régime cétogène est dangereux pour le foie et les reins

Les protéines sont transformées dans le tube digestif, où elles sont décomposées en acides aminés avant de pénétrer dans la circulation sanguine à travers la paroi intestinale. Ainsi, si nous mangeons plus de protéines, notre corps doit décomposer plus d’acides aminés. Ce processus est effectué par le foie et les déchets sont rejetés dans les reins puis évacués dans l’urine. C’est pour cela que certains parlent d’une trop forte utilisation du foie et des reins. Dans une alimentation normale, il est généralement recommandé de manger entre 0,8 et 1,2 g par jour pour 1 kg de poids corporel. Ce dosage augmente pendant un régime cétogène. Cette hausse est toutefois minime et ne cause aucun risque aux personnes en bonne santé. C’est d’ailleurs bien plus sain que vivre en surpoids de quelques kilos ou quelques dizaines de kilos. 

Mythe n° 4 : Les boissons protéinées ne sont que pour les sportifs

Les sportifs sont de grands consommateurs de boissons protéinées. Il s’agit bien souvent de boissons spécifiques (souvent du lactosérum) et à absorption rapide. Leur façon principale est de se retrouver rapidement dans les muscles, qui ont alors besoin de se renforcer et se régénérer. Si vous souhaitez mincir ou compléter votre alimentation, vous aurez besoin de boissons protéinées différentes. Elles doivent comprendre une gamme de protéines plus larges, qui sont absorbées par le corps bien plus lentement et vous nourrissent plus longtemps. Si vous n’avez pas beaucoup de temps ou si vous êtes en déplacement, les boissons protéinées remplacent très bien un repas. 

Mythe n° 5 : Vous subirez un effet yo-yo après votre régime

L’une des plus grandes erreurs est de se dire : « j’ai minci autant que je le souhaitais, je peux recommencer à manger comme avant. » Si vous reprenez votre ancien régime alimentaire immédiatement après avoir fini un régime, vous subirez un effet yo-yo. Ce n’est pas la faute du régime, mais celle du retour à des habitudes d’alimentation qui vous ont fait prendre du poids dans le passé. Les régimes bien élaborés doivent vous aider à vous préparer à votre future alimentation : un menu varié et équilibré avec des produits de qualité. 

Mythe n° 6 : Je devrai toujours manger ainsi

Il n’est pas possible de suivre un régime protéiné indéfiniment, et c’est le cas pour tous les autres régimes également. Il faut un début et une fin. Après avoir suivi un régime protéiné, il est important d’augmenter progressivement l’apport en sucres. Votre alimentation doit rester équilibrée en termes d’apport énergétique afin d’éviter l’effet yo-yo. Les personnes qui avaient l’habitude de manger trop sucré avant leur régime cétogène doivent particulièrement faire attention à ce point pour éviter de reprendre rapidement les kilos durement perdus. 

Mythe n° 7 : La longue préparation des repas ne vous ralentit pas.

Si vous décidez de suivre un régime cétogène mis au point par des professionnels, vous verrez que son avantage est la rapidité de préparation des repas. Vous passerez au maximum deux minutes en cuisine. Mieux, vous n’aurez parfois même pas besoin d’y mettre les pieds : il vous suffit pour cela de choisir une barre protéinée ou un cocktail parmi le large éventail de produits disponibles. Ce gain de temps arrange surtout les mères de famille ou toute personne débordée de travail qui n’a pas le temps de se lever de son bureau. Ce sont ces personnes qui ont le plus de mal à mincir car elles n’ont pas le temps de préparer des repas sains et équilibrés. 

Mythe n° 8 : Le redoutable effet yo-yo

L’effet yo-yo est souvent la raison pour laquelle beaucoup de gens craignent de faire un régime. Il est pourtant important de noter qu’aucun régime n’est responsable de l’effet yo-yo, au contraire de votre alimentation une fois le régime terminé. Chez KetoMix, nous préparons nos clients à cela. Pendant un régime cétogène KetoMix, vous apprendrez à manger de manière régulière, à identifier les nutriments de base, à incorporer suffisamment de légumes à votre alimentation, à boire régulièrement, à grignoter sans sucre, et surtout à penser votre alimentation autrement. Le reste est une question de volonté. 

 

 

 

 

Vous n'avez pas encore de compte?

Inscrivez-vous et bénéficiez de nombreux avantages :

Cadeau d'anniversaire - n'oubliez pas de renseigner votre date de naissance

Remise sur les achats répétés

Un aperçu de toutes vos commandes

Répétition de commande rapide

Vous n'êtes pas obligé de renseigner vos données

Enregistrer

Možnosti dopravy

DPD
95 Kč
Zásilkovna
50 Kč