Quel régime choisir ?

#zobraz-nejctenejsi#

Régime et vitalité itemprop="image"

Vous aussi, vous vous perdez parmi les nouvelles tendances en matière de régime ? Vous vous demandez lequel serait le meilleur pour vous ? Le plus important est de garder en tête que le régime présenté comme « le meilleur » n’est pas forcément celui qui vous convient le mieux. Chacun d’entre nous a des habitudes et des besoins différents. Nous avons choisi de vous présenter quatre types de régimes parmi les plus populaires actuellement pour vous aider à les comparer et à faire votre choix. 

QUELQUES CONSEILS AVANT DE COMMENCER :

3 règles importantes au moment du choix du régime

Ne commencez pas un régime sans avoir réfléchi en amont. Posez vous trois questions qui vous aideront à faire votre choix et vous permettront peut-être d’éviter un effet yo-yo et une perte de temps et d’argent.

  • Ce régime m’apporte-t-il des nutriments essentiels ?

La nourriture n’est pas votre ennemie. L’organisme doit être bien alimenté pour pouvoir fonctionner. Pour chaque type de régime, vérifiez s’il vous apportera régulièrement des nutriments essentiels en quantité suffisante. 

  • Le menu est-il appétissant et varié ?

Un régime qui vous propose de nombreuses alternatives et des bons plats  vous conviendra à long terme et limitera les risques de faire un écart.   

  •  Serai-je capable de manger comme cela pour toujours (ou au minimum longtemps) ?

Vous prévoyez de faire un régime pendant un mois avant de reprendre votre alimentation habituelle ? Vous n’échapperez pas à l’effet yo-yo. Choisissez un régime que vous imaginez pouvoir respecter à vie, en vous accordant seulement des écarts de temps en temps. 

Quelles conditions doit remplir un régime pour être efficace :

  • être efficace 
  • être sans effet yo-yo
  • pouvoir être suivi à long terme
  • être sain
  • ne pas vous affamer
  • brûler des graisses, pas des muscles
  • être basé sur des études scientifiques et non des affirmations non vérifiables
  • être suffisamment flexible

 

JEÛNE INTERMITTENT 
Le jeûne intermittent peut paraître difficile voire effrayant, mais il s’agit en réalité d’un type d’alimentation simple qui s’identifie plus à un mode de vie qu’à un régime, mais qui peut vous permettre de perdre quelques kilos en trop. Pour faire simple, il s’agit d’intervalles de temps où vous mangez et d’autres où vous jeûnez. 

Comment ça fonctionne ? Quand vous mangez, de l’insuline est libérée dans votre sang pour brûler les sucres de votre alimentation. Votre corps n’a alors aucune raison de puiser dans vos réserves de graisse. Le jeûne intermittent vous met en situation de déficit calorique. Si vous prolongez les pauses entre vos repas, votre corps devra puiser son énergie dans votre masse graisseuse et vous commencerez à mincir. 

Jeûne intermittent

L’avantage d’un tel régime est que vous n’avez pas besoin de vous préoccuper de la taille des portions que vous mangez, ni de surveiller les calories ou de supprimer des aliments que vous aimez. Vous pouvez même manger quand vous voulez – sauf pendant le jeûne, évidemment. Pendant le jeûne, il est nécessaire de boire abondamment. Toutes les boissons non sucrées sont autorisées. Évitez toutefois celles qui contiennent des édulcorants artificiels. En revanche, vous pouvez boire du thé ou du café, qui peuvent vous aider à tromper la faim. 

Au début, il est conseillé de suivre un rythme 12/12, soit 12 heures pendant lesquelles vous pouvez manger puis 12 heures pendant lesquelles vous ne le pouvez pas. Ensuite, vous pouvez passer à un rythme de 14/10 si vous êtes une femme ou de 16/8 si vous êtes un homme. Il existe d’autres formes, comme notamment le 23/1. Cette dernière est toutefois extrême et pas à la portée de tout le monde. Elle est nommée OMAD et n’est pas prévue pour être suivie plus de 2 fois par semaine. 

Le jeûne intermittent peut être une excellente façon de mincir, mais il ne fonctionne pas toujours comme on l’imagine. Il est important de souligner que vous aurez inévitablement faim. Par exemple, vous ne pourrez pas y échapper si vous avez l’habitude de manger 6 fois par jour. Pour les personnes qui ont faim le matin et ne peuvent pas se passer de leur petit-déjeuner ou pour celles qui, à cause de leurs horaires de travail ou d’autres contraintes, sont obligées de manger tard le soir, il peut être difficile de s’habituer à cette méthode. 

Le jeûne intermittent est déconseillé pour les personnes qui souffrent d’un trouble du comportement alimentaire ou en ont souffert dans le passé. Il peut également être nocif pour les personnes ayant des troubles médicaux ainsi que pour les femmes enceintes ou allaitantes. Si vous décidez d’essayer le jeûne intermittent, n’oubliez pas que la clé – comme pour les autres types de régimes – est une alimentation de qualité. 

PALÉO 

La philosophie derrière ce régime est le retour à la nature et aux aliments naturels. Il est donc fondamental d’éviter tout aliment transformé ou génétiquement modifié. Le régime paléo se compose avant tout de viande, d’œufs, de poisson et de graisses. Les graisses saines sous forme de beurre, de saindoux, d’avocats ou de noix sont plébiscitées. Les fruits étaient rares dans l’alimentation préhistorique, mais ils ont leur place dans le régime paléo. Cela concerne principalement les baies : fraises, myrtilles, framboises. Les légumes doivent être intégrés à chaque repas. 

Dans ce régime, vous devrez toutefois vous priver de la consommation d’un certain nombre de produits naturels, comme les produits laitiers, les céréales (en incluant le pain), les légumineuses, le riz ou les pommes de terre, ce qui peut décourager certains. Oubliez également le sucre et le miel. 

Régime paleo
 

La composition des apports journaliers dans un régime paléo devrait être la suivante :

50 à 60 % de graisses, 20 à 30 % de sucres et 20 à 25 % de protéines. 

Le régime paléo est basé sur la consommation d’aliments sains, mais il laisse encore une large place aux graisses et aux sucres. Ainsi, ici aussi il est nécessaire de contrôler les quantités de calories que vous consommez si vous souhaitez mincir, ce qui est la base pour la perte de poids. Si vous souhaitez suivre ce régime avec précision, préparez-vous à peser vos aliments et à noter les calories dans des tableaux. 

L’avantage du régime paléo est que l’alimentation est naturelle et génétiquement saine. Ce régime est donc « inoffensif ». En suivant ce mode de vie à long terme, vous en verrez les effets durables. En revanche, le sucre pourrait finir par vous manquer et la viande peut finir par vous coûter cher, sans compter qu’il est difficile de changer ses habitudes alimentaires. Si vous n’êtes pas fan des régimes stricts, essayez plutôt d’en suivre un autre. 

LOW CARB 

Le principe de base du régime Low Carb est la suppression partielle ou complète des aliments riches en glucides, tout en augmentant la consommation de protéines et de graisses saines. Celles-ci constituent alors la principale source d’énergie. Cela signifie réduire ou supprimer des aliments comme le pain, les céréales, les légumineuses, le sucre et les aliments transformés. Vous pouvez les remplacer par des graisses saines et des protéines inclues dans la viande, le poisson, les œufs, les noix, les huiles végétales, les fromages et les autres produits laitiers. La consommation de légumes est importante elle aussi. 

Le régime Low Carb peut être un moyen efficace de perdre du poids, ou au minimum de réduire sa masse graisseuse et changer de silhouette. Il peut aussi aider de manière significative à résoudre de nombreux problèmes de santé. Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire de compter les calories ni de restreindre drastiquement son alimentation. Cela ne signifie toutefois pas que vous pouvez manger excessivement. Le régime Low Carb n’est pas un régime « miraculeux » dans lequel vous pourriez manger plus que nécessaire sous prétexte que vous consommez des aliments « autorisés ». Ça ne fonctionne pas comme ça. 

Régime faible en glucides, low carb

La première étape est d’éviter tous les produits alimentaires ultra transformés. Cela comprend les boissons aux édulcorants artificiels, les plats préparés, la charcuterie de mauvaise qualité, les arômes divers, et bien d’autres. En effet, si vous réduisez les apports en sucres mais continuez de manger des aliments de mauvaise qualité, cela n’aidera pas votre organisme. C’est même l’inverse qui pourrait se passer. 

Il est nécessaire de comprendre dès le début quels aliments contiennent des glucides et lesquels nous apportent une « valeur ajoutée », à savoir des minéraux, des graisses saines ou encore des fibres. La composition de votre régime alimentaire est cruciale dans ce cas. Il est utile de vérifier les tableaux de calories et d’obtenir des informations sur les aliments que nous mangeons avant de réfléchir un minimum à la composition de nos repas.  

Le régime Low Carb convient le plus souvent à tout le monde, mais certains d’entre nous peuvent ne pas se sentir bien en suivant ce régime. D’autres peuvent avoir du mal à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Les sportifs et les personnes qui ont une activité physique intense ont besoin de consommer plus de sucres que ce que ce type de régime autorise. Si vous faites partie de l’un de ces deux groupes, il est préférable que vous choisissiez un autre régime.   

Parfois, l’idéal est de suivre un régime cétogène pendant quelques semaines pour amorcer la perte de poids de manière efficace. Après avoir atteint le poids souhaité, vous pouvez passer à un régime Low Carb, qui vous aidera à maintenir votre poids.  

RÉGIME CÉTOGÈNE 

Le régime keto, ou régime cétogène, est proche du régime Low Carb car il fonctionne sur le même principe de base. C’est un régime faible en sucres dans lequel vous augmentez l’apport en graisses saines et conservez un apport élevé en protéines. Il existe tout de même une différence fondamentale : la quantité de sucres que vous pouvez manger chaque jour. Dans un régime cétogène, elle est limitée à 50 grammes par jour. Pourquoi ? Pour que vous vous trouviez en état de cétose, qui vous fait perdre du poids sans exercices et sans efforts.  

Régime cétogène - viande avec salade

Pour atteindre cet état, vous devez augmenter la quantité d’aliments à forte teneur en protéines que vous mangez. À l’opposé, il est nécessaire de réduire au minimum les apports en sucres et en graisses. La consommation de sucres ne doit pas dépasser 50 grammes par jour, ce qui correspond globalement à un dixième de l’apport quotidien habituel. Si vous suivez cette règle, votre organisme devrait épuiser ses réserves de sucre dans les 24 heures. Les sucres étant habituellement la principale source d’énergie pour le corps, celui-ci devra alors chercher ailleurs. Et c’est à cet instant qu’il commence à puiser dans la masse graisseuse, que l’on appelle les corps cétoniques. Ce sont des molécules formées par la décomposition des graisses stockées dans le corps. Quand celui-ci commence à s’occuper des corps cétoniques, le volume de graisses stockées se met à baisser. 

Vous pouvez reconnaître l’état de cétose très facilement. Vous commencez à perdre du poids rapidement votre tour de taille devrait perdre quelques centimètres. Le même effet devrait se répéter dans les zones problématiques. Vous pouvez ressentir des effets indésirables, mais vous devriez surtout sentir un fort regain d’énergie. Grâce à l’apport renforcé de protéines et à l’état de cétose, vous aurez moins envie de manger sucré qu’auparavant. Il est même possible que cela ne vous fasse plus du tout envie. Et surtout, vous n’aurez pas faim. C’est l’un des plus grands avantages de ce régime.  

Le régime keto fait partie des régimes qui garantissent une perte de poids rapide, dans des proportions parfois incroyables. Il fonctionne avec tout le monde. Chaque personne peut mincir ainsi car le régime keto utilise un processus naturel de notre organisme. 

Si vous décidez de vous lancer dans un régime cétogène, vous avez deux possibilités. La première consiste à continuer de manger des aliments habituels, mais en les pesant, en les comptant et en calculant leurs quantités afin de contrôler votre consommation quotidienne et le bon rapport entre les nutriments. Le tout en vous assurant d’atteindre l’état de cétose. 

L’autre option consiste à choisir des produits prévus spécialement pour le régime keto. Vous n’aurez ainsi aucun nutriment à peser, à calculer ou à contrôler. L’apport nutritif pendant le régime cétogène devrait être le suivant : 70 % de graisses, 25 % de protéines, 5 % de sucres. Et c’est justement sur ce principe qu’est basé le régime KetoMix, qui vous propose un programme complet. Tous les aliments proposés ont un taux de sucre vous permettant de respecter la limite quotidienne de 50 grammes et contiennent en parallèle suffisamment de vitamines et de minéraux. Et ils sont si bons que vous oublierez bien souvent que vous êtes en train de suivre un régime. Jugez-en vous-même. 

Vous n'avez pas encore de compte?

Inscrivez-vous et bénéficiez de nombreux avantages :

Cadeau d'anniversaire - n'oubliez pas de renseigner votre date de naissance

Remise sur les achats répétés

Un aperçu de toutes vos commandes

Répétition de commande rapide

Vous n'êtes pas obligé de renseigner vos données

Enregistrer

Možnosti dopravy

DPD
95 Kč
Zásilkovna
50 Kč